You're a woman, I'm a fish

(2018)
Musique électro - CD
avec NOCTO
Illustration Valérie Etterlen

Violetazul, canciones del sur 

(2016) 
Chanson latino-américaine - CD
avec Cristián Vergara Aguilar (guitare, charango, cuatro).

Improvisible, free impro

(2014) 
Free improvisation - CD
Solos et duos
Invités: Fred Frith (guitare), Mina Fred (viola), Sam Duhsler (batterie), Olga Marulanda (haut-bois), Jean-René Mourot (piano).

Revue de presse

"...voyage au pays de merveilles électroniques qui allie à ses sonorités froides la chaleur veloutée de la voix d'Elisa. La poésie explose ici et là"
DNA Alsace. Juliana Salzani-Cantor, 7 Décembre 2017


"Les chansons populaires du continent latino-américain, intérpretées sans fards ni artifices par le duo, tissent la mélodie avec les fils entremêlés de la joie et de la tristesse. L'émotion qui s'en dégage ne peut être qu'infinie tendresse"
DNA Alsace. Dostena Lavergne. Janvier 2018


"Par sa formule minimaliste Chant Guitare, par le timbre même de voix d'Elisa Arciniegas Pinilla et par la lecture esthétique "Canciones del Sur" renvoie aux années folk qui firent le bonheur des étudiants dans les années 1960/1970"
DJAM, LA REVUE. Philippe Le Sage, Janvier 2017


" Il est de par le monde des peuples qui, vivant dans des endroits déserts, chantent pour le ciel et pour se tenir compagnie. La musique ascétique d’Elisa Arciniegas Pinilla recèle cette énergie-là, celle qui transcende les scansions où s'entortillent, dans l'épure, l'espoir et la tristesse..."
CitizenJazz. Olivier Acosta, 6 octobre 2014


"... An arresting, searching travel after sounds - shaping these souds, communicating intuitively to create highly seductive images which suggest a highly unique and personal univers..."
All About Jazz. Eyal Hareuveni, 31 aôut 2014

".... Ce disque de haute volée aux invités multiples et de grand qualité est incontournable. Pareil état est rare, pareille émotion est remarquable!"
Vers du Silence, 14 novembre 2015

"...dans Improvisible elle met l'alto au centre des débats; au centre du monde, même, puisque le cinq musiciens qui l'accompagnent dans cette série de duos viennent de 5 pays différents..." www.franpisunship.com. Franpi Sunship, 1 Septembre 2014


"... cette première œuvre atypique de la Colombienne mérite une écoute attentive pour être certain de bien profiter de tous les détails que l’on y trouve !"
Zicazic. Fed Delforg, 15 Juillet 2014

"...Improvisible annonce clairement la couleur (de belles couleurs d'ailleurs !) : il s'agit là d'improvisations libres, ouvertes, imprévisbles..."
CultureJazz. La pile de disques, août 2014

"...Cette conversation entre instruments et environnements différents ouvre la porte à des échappées non prévues, à des combinaisons étrangers..."
SNSE-CFU. Nicolas Béniès, 9 Août 2014

"...une ouvre de conversations complices faconnées par des artisans à la spontanéité addictive car totalement imprévisible..."
DNA Alsace. Alexis Fricker, 12 décembre 2014

" Pour ces neuf pièces atonales, totalement improvisées - qui ne laissent pas d’évoquer Luciano Berio ou les vocalisations d’une Kathy Berberian - la colombienne Elisa Arciniegas Pinilla s’est entourée de quelques amis. Décoiffant ! "
Ballades Estivales. Francis Benoît Cousté, 10 Juillet 2014

" Son chemin a d'ores et déjà croisé celui du légendaire Fred Frith. La jeune violoniste (alto) et chanteuse, est une musicienne à découvrir absolument..."
Illico! Claude Colpaert, 8 décembre 2016

"Das im sommer 2008 gegründete Trio nimmt sich aber auch die Freiheit Lieder aus dem Jazz und Pop Repertoire zu interpretieren. Die Musiker entführen in eine Klangwelt wie man sie so wohl noch nicht gehort hat".
Kunst und Musik Zeitung, Lorrach (DE), juin 2009